Du bitcoin à prix cassé pour 4600$ - Le secret de ce géant ...

Voici LA chronique à découvrir, intitulée: La guerre contre Bitcoin. Idéal pour comprendre certains tenants et aboutissants

Voici LA chronique à découvrir, intitulée: La guerre contre Bitcoin. Idéal pour comprendre certains tenants et aboutissants… Bonne découverte!
La guerre contre Bitcoin
Bitcoin est peut-être le meilleur outil de liberté économique de cette génération, et peut-être depuis plusieurs générations. Malheureusement, Bitcoin a été furieusement étouffé par une guerre civile brutale depuis environ cinq ans maintenant; menée par des ingénieurs sociaux professionnels de certaines des entreprises les plus puissantes des médias sociaux. Leur talent dans l'art et la science de la manipulation a permis aux "Bitcoiners" de se battre largement entre eux plutôt que de chercher à créer des modèles commerciaux innovants basés sur les données qui pourraient révolutionner l'économie mondiale via Bitcoin.
À la suite de la guerre civile de Bitcoin, trois versions concurrentes de Bitcoin ont vu le jour (BTC, BCH et BitcoinSV ), mais il en est de même pour environ 3000 autres projets et jetons de « crypto-monnaie » se faisant passer pour des entreprises légitimes, souvent jusqu'à un "exit scam" presque garanti, le fait de disparaitre du jour au lendemain avec tout l'argent des utilisateurs. Le principal bienfaiteur de la guerre civile Bitcoin a été Ethereum: une cryptomonnaie qui fonctionne comme une machine à états mondiale et permet un déploiement facile de tokens et de contrats intelligents. Mais le protocole Ethereum ne peut pas évoluer, et parmi les milliers de projets lancés, seule une poignée pourrait même être présentés comme pouvant devenir des entreprises légitimes. La plupart des autres sont des stratagèmes de Ponzi ou des émissions d'actions illégales enrichissant les développeurs et escroquant les investisseurs amateurs.
C'est dans ce contexte que les défenseurs de BTC et de BCH, les porte-parole d'Ethereum et les altcoiners (nom donné pour englober toutes les autres cryptomonnaies) de tous bords s'alignent pour attaquer sans cesse le protocole Bitcoin préservé uniquement par le réseau BSV. Une industrie composée presque entièrement de criminels, de fraudes et d'arnaqueurs s'est unie contre BSV citant - et c'est là l'ironie! - une prétendue fraude et arnaque présumée qui serait l'existence même de BSV.
Nous devons nous demander pourquoi ?
Quel est le différenciateur clé de BSV?
Pourquoi tous les arnaqueurs se sont-ils unis contre lui?
Je suis fermement convaincu que pour la plupart, la motivation est la peur de la capacité de BSV à absorber l'économie mondiale et tous les autres projets «crypto» qui vont avec. Pour les autres, ou ceux qui ne comprennent pas le pouvoir du Bitcoin, ils sont entraînés dans une guerre civile et culturelle qui les dépasse. Il est essentiel de comprendre les pouvoirs en jeu et leurs implications pour Bitcoin et l'économie mondiale.
Une histoire brève de Bitcoin
Bitcoin a été lancé avec un "livre blanc" sur la liste de diffusion de cryptographie en 2008. Le pseudonyme « Satoshi Nakamoto » a déclaré une solution au problème de la double dépense. Or il s'agit là du problème de tous les systèmes de paiement électronique précédents, et c'était le seul facteur limitant l'adoption d'une monnaie digitale fonctionnelle. Mais qu'est-ce que le problème de la double dépense ? Pour faire simple, il était impossible de prouver exactement qui possédait quelles unités d'argent sur des registres distribués, de sorte que les utilisateurs ne pouvaient pas avoir confiance dans le système, et ces projets mourraient assez vite. Bitcoin a résolu ce problème avec un concept appelé la « preuve de travail ». Il pose la question: qui a utilisé le plus de puissance de calcul pour résoudre des énigmes arbitraires ? ceci afin de rendre compte de l'état du registre d'une manière qui coûte de l'argent, de sorte qu'il y ait une incitation économique à tenir un compte honnête des avoirs de chacun des participants. Ce processus est souvent appelé « exploitation minière » car les nœuds honnêtes qui maintiennent l'état du registre sont récompensés pour leur travail avec des nouveaux Bitcoins toutes les dix minutes - un peu à la même manière d'un mineur d'or qui est récompensé par de l'or en échange de son travail.
Étant donné que Bitcoin n'avait aucune valeur lors de son lancement, il était extrêmement facile à miner et également gratuit d'envoyer des tonnes de transactions. En théorie, il s'agissait d'un vecteur d'attaque par déni de service (DoS). Une attaque DoS ou DDoS se produit lorsque les nœuds d'un réseau sont inondés de plus de données qu'ils ne peuvent en gérer et qu'ils se mettent donc à planter. Sur le jeune réseau Bitcoin, un crash comme celui-ci aurait été considéré comme un échec du réseau. Pour empêcher cela, un plafond de 1 Mo de données par chaque dix minutes de transactions a été codé en dur dans le logiciel - semant la première graine de la guerre civile Bitcoin. De 2009 à 2017, cette limite de 1 Mo sur le total des transactions était l'aspect technique le plus controversé du bitcoin et le déclencheur de la plus grande guerre civile virtuelle de l'univers de la cryptomonnaie.
Pourquoi est-ce aussi important?
Une seule transaction basique Bitcoin est relativement petite du point de vue des données, donc 1 Mo toutes les dix minutes donne environ trois à sept transactions par seconde avant que le réseau ne devienne trop encombré. Satoshi Nakamoto le créateur, a plaidé pour un nombre de transactions du niveau de Visa et bien plus, ainsi que son successeur direct en tant que développeur principal du projet, Gavin Andresen. Certains des premiers Bitcoiners influents comme Mike Hearn et Jeff Garzik ont ​​également plaidé pour plus de données par bloc pour permettre à Bitcoin de se développer et de rester le meilleur système de paiement électronique. Ils étaient pour des «gros blocs» contrairement au camp des «petits blocs» qui préconisaient une permanence de la limitation de 1 Mo des blocs.
Le camp des "petits blocs" estiment que Bitcoin n'est pas un réseau de paiement, mais plutôt qu'il s'apparente davantage à une banque décentralisée conçue pour stocker des Bitcoins qui ne bougent jamais: une sorte de coffre-fort d'or numérique. Ils voulaient que la limite de taille des blocs de 1 Mo reste permanente sous les auspices de chaque personne exécutant un «nœud complet» sans avoir à payer trop d'espace sur le disque dur. Cela signifierait qu'en période de congestion, les frais de transaction deviendraient absurdement élevés, mais cela n'aurait pas d'importance car le bitcoin ne devrait pas être utilisé pour des envois sauf en grosses quantités de toute façon, selon eux. En décembre 2017 les frais de BTC ont ainsi atteint les $50 par transaction. L'autre problème est que s'il est bon marché de rejoindre la gouvernance de Bitcoin, alors le réseau est facile à attaquer par Sybil, et je dirais que BTC est régi par des sybilles à ce jour.
Le camp des "gros-blocs" estime que tout le monde sur terre devrait être en mesure d'échanger et de faire ses affaires sur Bitcoin pour des frais infimes, de l'ordre d'un centième ou millième de centime par transaction, afin d'apporter à la population mondiale la liberté monétaire, y compris aux pays les plus pauvres qui sont gardés en dehors du système actuel car considérés comme pas assez profitables pour des entreprises comme Visa.
A l'inverse les "petits-blocs" pensent que tout le monde devrait être en mesure de gérer soi-même le registre mondial chez soi, mais que seules certaines personnes très riches devraient pouvoir effectuer des transactions, ce qui est le cas quand les frais sont à $50 par transaction comme en 2017.
Après des années de querelles, en 2017, Bitcoin s'est scindé en deux chaînes distinctes, et en 2018, il s'est à nouveau divisé.
Alors quelle est la différence entre ces trois versions ?
BTC est actuellement la version qui a le prix le plus élevé, avec la plus petite taille de bloc et la plus grande puissance de calcul. On peut dire que BTC à gagné la guerre médiatique. Malheureusement, il est régi par des développeurs et des sybilles qui contrôlent le consensus grâce à une utilisation intelligente de logiciels malveillants appelés «soft-fork» qui leur permet de saper les règles du Bitcoin. Ils utilisent ce pouvoir pour changer les règles des transactions en mentant aux nœuds et en leur disant de les valider quand même. Toute la culture BTC consiste à acheter du BTC afin de le conserver jusqu'à un moment dans le futur où il serait revendu à un prix exorbitant. Le but est de spéculer au maximum. Les paiements avec BTC, particulièrement les petits paiements, ou les transactions de toute nature non-monétaires, sont méprisés.
BCH est un réseau basé sur Bitcoin qui pense que les blocs devraient être à peine légèrement plus grands, mais ils ont également des développeurs en charge des règles, tout comme BTC, et ils pensent que Bitcoin devrait être utilisé uniquement pour le commerce de détail, mais rien de plus. Le réseau change de règles tous les six mois. Les transactions non commerciales sont en général méprisées. Un nouveau scindement de BCH est prévu pour novembre 2020 suite à des conflits internes et l'incapacité à avoir un système de gouvernance dans un projet où les règles changent en permanence.
BSV est la version restaurée du protocole Bitcoin original avec tous les paramètres ouverts afin que les nœuds honnêtes puissent s'engager dans un consensus conformément au livre blanc de Bitcoin - par la preuve de travail ! Le protocole est gravé dans la pierre afin que les développeurs de logiciels ne puissent pas bricoler les règles. Cela permet aux entreprises de planifier des décennies d'utilisation du réseau et d'investir en toute confiance. Il s'agit d'apporter une réelle innovation technologique au monde plutôt que de spéculer. En tant que seul réseau bitcoin totalement sans besoin d'autorisation, le commerce de toute nature est encouragé sur BSV. Tout, allant des réseaux sociaux incensurables aux expériences de science des données météorologiques ou aux tests de disponibilité du web, est encouragé. Paiements de détail, tokenisation, ou tout autre type de contrat intelligent est simple à déployer sans limitations. Bitcoin SV n'a aucune limite dans son protocole sauf l'esprit humain, l'innovation et l'esprit d'entreprise. Il vise également une adoption mondiale notamment par les pays pauvres afin d'apporter la liberté monétaire et l'inclusion dans l'économie mondiale des pauvres que les grandes entreprises actuelles comme Visa dédaignent comme pas assez profitables pour leur accorder leur services.
Et c'est la racine de la haine envers BSV.
Les "petits-blocs" ont investi toute leur réputation et leurs moyens de subsistance sur la notion que le bitcoin est incapable de s'adapter. Pendant des années, des experts présumés ont convaincu de nombreuses personnes que les limites de taille de bloc de 2 Mo, 8 Mo ou 22 Mo casseraient littéralement Bitcoin. Ils ont furieusement mis en jeux leur réputation sur ces fausses notions. Et ensuite, BSV a eu de nombreux blocs de plus de 100 Mo. En fait, il y en a même eu quelques-uns de plus de 300 Mo! prouvant que les petits-blocs se trompaient depuis le début sur les limites du réseau. Mais cette prise de conscience est une menace pour l'hégémonie de l'histoire médiatique qui a été crée sur Bitcoin. Depuis 2015, lorsque le Dr Craig Wright est apparu sur les lieux pour expliquer que le bitcoin avait en réalité ZERO limitations, il a créé un tollé massif parmi l'intelligentsia des petits-blocs. Les leaders d'opinion de l'époque étaient payés pour prendre la parole lors de conférences où ils expliquaient à tort que Bitcoin n'était rien d'autre qu'une réserve de valeur rare sans autre utilité, et surtout pas à usage des plus pauvres. Le Dr Wright parlait de l'échelle illimitée du réseau, de son exhaustivité de Turing, de l'objectif d'inclure enfin les plus pauvres dans l'économie mondiale, et d'autres notions inconcevables (à l'époque) sur Bitcoin. Sa passion et ses connaissances se sont heurtées à des calomnies et des railleries. Ils se sont concentrés sur l'attaque de son personnage au lieu de discuter de Bitcoin!
C'est devenu l'une des principales méthodes d'attaque des petits-blocs. Lorsque de gros-blocs parlent des capacités de Bitcoin, ils sont ridiculisés en tant qu'escrocs et le sujet est toujours dirigé très loin de la discussion technique, car les petits-blocs savent bien qu'ils sortiraient perdants. Ils fouillent les dossiers personnels et cherchent des moyens de faire taire les gens du camp des grands-blocs de Bitcoin par des attaques personnelles - de la même manière que les guerriers de la justice sociale s'engagent dans la culture d'annulation contre leurs ennemis politiques.
Qui est le Dr Craig Wright et que fait-il?
Craig Wright est le scientifique en chef d'une société de recherche sur Bitcoin au Royaume-Uni appelée nChain : une société de 150 à 200 informaticiens. Craig dirige l'équipe qui étudie les possibilités de Bitcoin et de ses applications dans le monde. Il est l'un des experts en criminalité numérique les plus reconnus au monde avec les certifications SANS et GIAC ainsi que les titres GSE CISSP, CISA, CISM, CCE, GCFA, GLEG, GREM et GSPA. En outre, il est un polymathe multidisciplinaire de troisième cycle: un doctorat en informatique, économie et théologie et titulaire d'une maîtrise en statistique et en droit commercial international.
En 2015, il a également été exposé par une publication conjointe de WIRED et Gizmodo en tant que Satoshi Nakamoto, le créateur de Bitcoin. Quelques jours après cette révélation, les gens qui le soutenaient ont vu leurs clés d'accès au code de Bitcoin révoquées, et de nombreux autres ont été instantanément bannis. Craig a été mis sous enquête par le bureau des impôts australien pour ce qu'il considérait être une erreur de comptabilisation probable de ses bitcoins. Les retombées ont été agressives et rapides, avec une gigantesque armée de petits-blocs, organisée sur Reddit et d'autres forums, et nouvellement financés par l'argent de la startup pro petits-blocs appelée «Blockstream». Leur message était clair: Bitcoin doit garder de petits blocs. Le Bitcoin ne peut pas évoluer et doit rester réservé aux riches, et toute personne proche de Craig Wright sera harcelée pour se conformer à une armée de comptes Twitter anonymes et sans visage.
Voici un schéma qui retrace les financements de Blockstream et révèle comment le groupe Bilderberg, la banque centrale américaine (FED) et Mastercard on pris le contrôle du réseau BTC via Blockstream afin de le soumettre à leur propre profit: https://imgur.com/eFApDVE
Au cours des années suivantes, Ira Kleiman, frère du défunt Dave Kleiman, a poursuivi Craig Wright en justice pour sa part du prétendu «Partenariat Satoshi Nakamoto», affirmant que son frère Dave était plus impliqué qu'il ne l'était réellement, et l'affaire est en cours actuellement, jusqu'à courant 2021. Ira Kleiman pense que Craig est Satoshi et il a investi une fortune incalculable dans cette attaque et a obtenu l'argent d'investisseurs extérieurs pour poursuivre sa poursuite. Il est clair que les bailleurs de fonds d'Ira pensent que Craig est également Satoshi.
Les critiques qualifient souvent la révélation publique et le procès public de Wright de ternir énormément sa réputation, mais il convient de noter que les deux sont arrivés à Wright malgré sa volonté et qu'il ne souhaitait clairement pas être pris dans l'une ou l'autre situation.
Au lieu de cela, Craig est un défenseur passionné de la vision d'un Bitcoin avec de gros blocs, appelant à la professionnalisation, à la légalisation et à l'utilisation mondiale de Bitcoin pour une utilisation à tous les niveaux du commerce. La réponse à la passion de Craig et à ses affirmations a été d'attaquer sa réputation et d'endosser Internet avec le surnom de «Faketoshi». Lorsque de simples brimades ont échoué contre le Dr Wright, des attaques ont été intensifiées pour remettre en question ses divers diplômes, des pétitions aux universités pour enquêter sur lui pour plagiat dans divers travaux, y compris des thèses de doctorat, etc. Wright a même revendiqué des menaces contre la vie des membres de sa famille et il y a plus qu'une preuve que, selon Ian Grigg, une des légendes de la cryptographie: «des gens sont morts pour Bitcoin, croyez moi, des gens sont morts».
Les attaques en cours
Cela ne peut être assez souligné: la communauté des petits-blocs est construite autour de tactiques d'ingénierie sociale professionnelles. Gregory Maxwell, co-fondateur de la société Blockstream, a été formé à la pratique de l'ingénierie sociale et l'a utilisé de manière si subversive comme un outil de propagande pendant son mandat en tant que modérateur rémunéré de Wikipedia, qu'il a finalement été démis de ses fonctions avec les journaux d'administration citant une litanie d'infractions, notamment:
«Gmaxwell s'est engagé dans la création de faux comptes en masse…» - Alhutch 00:05, 23 janvier 2006 (UTC)
«Menaces, insultes grossières, usurpations d'identité d'un administrateur», -Husnock 03:18, 25 janvier 2006 (UTC)
«Son comportement est scandaleux. Franchement, il est hors de contrôle à ce stade. Son comportement d'intimidation doit cesser.» - FearÉIREANN 19:36, 22 janvier 2006 (UTC)
«Sa liste de contributions est hors de propos. C'est du vandalisme. C'est un comportement auquel je m'attendrais d'un éditeur en furie, et franchement, c'est ce qu'est Gmaxwell.» - Splashtalk 20h00, 22 janvier 2006 (UTC)
«Prétend être un administrateur, menaçant de bloquer les personnes qui ne sont pas d'accord avec lui, fait régulièrement des attaques personnelles» - SlimVirgin (talk) 12h22, 22 janvier 2006 (UTC)
Il passe beaucoup de temps sur Reddit et d'autres forums à semer la peur sur les dangers des gros blocs, et il a été surpris en train de faire semblant d'être plusieurs comptes à la fois en train d'avoir de très longues discussions techniques sur Reddit destinées à submerger les nouveaux arrivants avec ce qui ressemble à un débat intellectuel contre une version de Bitcoin libéré de ses limites.
Qui d'autre est attaqué?
L'autre cible commune de la machine de guerre médiatique anti-BSV est Calvin Ayre: un milliardaire à la tête de l'empire du groupe Ayre. Calvin est un entrepreneur canadien et antiguais qui a lancé un incubateur Internet à Vancouver au tout début du boom Internet. Fils d'un éleveur, Ayre est surtout connu en dehors de l'économie Bitcoin pour la création et la professionnalisation de l'industrie du jeu sur Internet. Plus particulièrement, sous la marque Bodog, Ayre a aidé à moderniser les lois financières américaines obsolètes en poussant les limites dans les marchés gris qui existent où les dollars américains sont utilisés à travers les frontières pour s'engager dans un commerce juridiquement compliqué comme le jeu d'argent. Son travail dans ce domaine lui a valu une petite fortune et un passage sur la liste des «plus recherchés» du gouvernement des USA pour blanchiment d'argent. C'est un point sur lequel les petits-blocs aiment se concentrer, mais ils le sortent complètement de son contexte. Calvin a finalement plaidé coupable à une accusation mais a été le fer de lance de la modernisation des lois américaines qui existent aujourd'hui sur les marchés. Il est respecté pour son travail dans l'industrie du jeu, des médias et de la philanthropie. Calvin est le bienvenu aux États-Unis malgré la critique souvent citée selon laquelle il serait une sorte de hors-la-loi.
Calvin Ayre
Dans l'économie Bitcoin, Ayre est une figure de proue dans la gestion de nœuds Bitcoin honnêtes depuis plusieurs années sous les marques CoinGeek et TAAL, et il est un investisseur dans nChain ainsi que plusieurs startups de l'espace BSV. Bien qu'il soit probablement le plus gros investisseur à ce jour, il n'est pas le monopole que les petits-blocs laisseraient croire. Il est important de comprendre que des segments entiers de l'écosystème BSV existent complètement en dehors de son influence.
Twetch, par exemple, est une entreprise indépendante appartenant à l'écosystème BSV, célèbre pour ses attaques contre les médias sociaux centralisés qui abusent de la censure. Ils sont même connus pour se moquer des entreprises qui acceptent l'argent d'Ayre, en plaisantant que Calvin possède tout sauf Twetch. Bien sûr, ce n'est pas vrai. Un autre excellent exemple est l'investisseur / entrepreneur indépendant Jack Liu : ancien dirigeant de Circle et OKEX. Liu possède la marque de hackathons CambrianSV ainsi que des propriétés précieuses dans l'espace BSV telles que RelayX, Streamanity, Output Capital, FloatSV et Dimely.
Les autres acteurs clés sont MatterPool Mining et leur écosystème Mattercloud: une joint-venture entre des acteurs indépendants de l'écosystème BSV, avec des connexions directes aux protocoles BoostPOW et 21e8 et des relations avec des développeurs BSV indépendants.
Bien sûr, il existe également des marques précieuses financées par Ayre. Il s'agit notamment de la propriété partielle via l'investissement dans HandCash, Centi, TonicPow et Planaria Corp de Unwriter.
Une autre mesure importante à prendre en compte est la distribution de la puissance de hachage (autre nom pour la puissance de calcul du résau). Alors qu'au tout début de BSV, les entreprises appartenant à Ayre représentaient une quantité importante de hachage sur bitcoin, afin d'assurer sa survie, BSV est aujourd'hui en grande partie exploité par des mineurs concurrents de Ayre tels que Binance, F2Pool, OKEX et ViaBTC - dont aucun n'est «ami» de BSV ou d'Ayre, mais beaucoup se déclarent les ennemis. Ces mineurs soulignent bien la nature ouverte et sans permission de BSV qui permet à quiconque de participer, notamment à ses ennemis!
Ayre est un acteur important, mais en aucun cas un contrôleur de la direction de la blockchain ou des entreprises indépendantes dans l'économie BSV.
Mais pourquoi Craig poursuit-il des gens en justice ?
Tout d'abord, et c'est crucial, le procès le plus important de Craig est l'affaire Kleiman. Les autres cas existent uniquement à cause de la diffamation publique du Dr Wright. Le hashtag #CraigWrightIsAFraud circule largement, poussé en grande partie par un mélange de personnages anonymes sur Twitter. Plus particulièrement Magnus Granath AKA «Hodlonaut» a été averti qu'une accusation publique de fraude courait à son encontre. La carrière du Dr Wright est en informatique et en criminalistique numérique, donc le déclarer publiquement une fraude sans preuve cause un préjudice financier au Dr Wright dans son domaine d'expertise commerciale. Puisque «Hodlnaut» a refusé de cesser, on lui a envoyer une requête pour être vu au tribunal afin de pouvoir apporter les preuves de ses accusations. Cela a causé le célèbre podcasteur de petits-blocs Peter McCormack à mendier d'être poursuivi aussi - en augmentant la rhétorique diffamatoire contre le Dr Wright. À la demande de McCormack, il a lui aussi été attaqué en justice pour être vu au tribunal. Le Dr Wright à depuis abandonné tous ses procès pour diffamation à l'exception de celui contre McCormack qu'il souhaite continuer pour faire exemple.
Cela a aussi engendré la campagne #DelistBSV menée en grande partie par «CZ», le PDG charismatique de Binance-Exchange. Divers autres échanges comme Shapeshift et Kraken ont publié des sondages twitter demandant s'ils devaient emboîter le pas, et des petits-blocs bien organisés ont voté en masse pour retirer BSV de leurs échanges - citant la toxicité du Dr Wright pour avoir intenté des poursuites en diffamation contre Hodlonaut et McCormack. Finalement, BSV a été retiré de Binance, ShapeShift et Kraken. Il a également été noté publiquement par Coinbase et Gemini qu'ils ne soutiendraient pas cette version de bitcoin à la suite de ce drame public. Il faut noter qu'après 2 ans, Binance a retourné sa veste et est aujourd'hui devenu un des principaux mineurs de BSV.
Au fur et à mesure que les choses progressaient, le fondateur de bitcoin .com, Roger Ver, a également réalisé une vidéo publique déclarant Wright comme arnaqueur. C'était après avoir travaillé sournoisement avec les développeurs Bitcoin ABC pour coder des points de contrôle dans le logiciel ABC de Bitcoin Cash, divisant de manière permanente le réseau Bitcoin pour la deuxième et dernière fois - un acte auquel le Dr Wright s'était opposé et pour lequel Roger est également poursuivi par d'autres parties privées en Floride. Roger Ver a été averti que s'il continuait, des poursuites juridiques similaires se présenteraient à sa porte pour avoir diffamé le Dr Wright, mais il à décidé de poursuivre les accusations publiques jusqu'à ce qu'il soit également entendu devant le tribunal pour fournir une preuve de la fraude de Wright, sous peine de sanctions pour diffamation publique. Aucune preuve n'a jamais été fournit, mais le Dr Wright a depuis abandonné ses poursuites contre Roger Ver pour se concentrer sur son procès avec Kleiman et celui avec McCormack ainsi que son travail sur Bitcoin.
Et maintenant que se passe-t-il ?
Nous avons établi l'histoire du Bitcoin, de sa guerre civile, des attaques publiques contre Wright, Ayre et BSV. Au moment d'écrire ces lignes, nous pouvons revenir sur les attaques contre Thomas Lee, Tim Draper et Jimmy Wales pour avoir eu une proximité avec BSV. Malgré la pression sociale, le rapport technique Fundstrat de Lee a rendu un examen élogieux du protocole fixe et de l'évolutivité infinie de BSV. Lee et son équipe étaient heureux de prendre la parole lors des événements précédents de CoinGeek, même après le tollé public.
Pour la conférence CoinGeek 2020 à New York, McCormack, Hodlonaut, « Arthur Van Pelt » et d'autres acteurs tels que le Dan Held de Kraken et une cacophonie de trolls anonymes sur Twitter ont mis à profit leur expérience de la culture d'annulation à la bolchevique pour faire pression sur l'orateur Gary Vaynerchuk ainsi que d'autres orateurs prévus pour cette conférence, afin de les forcer à annuler leur participation. Cette attaque sociale contre BSV, Dr. Wright, Ayre et les autres entreprises qui utilisent le réseau BSV pourrait être un gigantesque cas de fraude à la consommation. Ils trompent activement les gens en leur faisant croire que le protocole fixe et l'évolutivité infinie de Bitcoin BSV sont en quelque sorte dangereux, alors qu'en fait, le protocole et le réseau sont imperméables à toutes les attaques, à l'exception de leur ingénierie sociale.
Bitcoin SV s'est développé professionnellement avec un portefeuille de brevets de protection de niveau mondial. Il est utilisé par des entreprises indépendantes afin d'apporter des innovations technologiques et possède un groupe décentralisé de nœuds honnêtes qui se font concurrence. Le réseau est fixe, sécurisé et en croissance grâce aux investissements de petites entreprises et de gestionnaires de capitaux. Les transactions sont instantanées avec des frais de 0.0002€ par transaction en moyenne, explosant tous les records de compétitivité de l'écosystème et permettant aux plus pauvres de la planète d'enfin accéder à l'économie digitale mondiale. Les mensonges sont basés sur une campagne massive de dénigrement perpétrée par les communautés d'autres cryptomonnaies qui craignent l'adoption mondiale de BSV comme outil de commerce et ce que cela signifiera pour eux. L'histoire ne sera pas gentille avec ces manipulateurs et leurs réseaux qui sont financés par les fraudes probables des échanges de crypto-monnaies off-shore, le (très probablement) frauduleux Tether Stablecoin, et l'économie des arnaques de "pump-and-dump" qui sous-tend 95% du volume de négociation de l'ensemble de l'économie cryptomonnaie actuelle.
C'est une guerre civile. Il y aura toujours des victimes, mais alors que BTC et BCH se concentrent sur les ragots et les affaires illicites, BSV veut que le monde entier soit plus libre, plus souverain et plus capable de coopérer sur le registre mondial de la vérité afin que les entrepreneurs du monde puissent s'engager à créer des entreprises ou de simples nano-services sont rendus possibles uniquement par Bitcoin. Bitcoin est un test d'intelligence. Au fil du temps, les personnes intelligentes pourront voir à travers le brouillard de distorsion de la réalité créé pour confondre les innocents et reconnaître cela pour ce que c'est, une attaque coordonnée pour tenter de supprimer une technologie qui à un potentiel unique dans l'histoire, et qui les rendrait obsolètes.

Des exemples d'applications Bitcoin que vous pouvez utiliser dès aujourd'hui ?
Les applications qui sont construites sur Bitcoin et interagissent entre elles par ce biais créent ce qu'on appelle le "Metanet".
Le site le plus populaire du Metanet à ce jour est Twetch, une version de twitter incensurable sur la blockchain que vous trouverez ici : bit.ly/twetchapp
Vous pouvez également retrouver un annuaire de toutes les applications du Metanet sur https://metastore.app/apps?sort=money


_______________________
sources: inspiré de https://coingeek.com/the-war-on-bitcoin/
image : https://imgur.com/1Yb0Yle
Voici un schéma qui retrace les financements de Blockstream et révèle comment le groupe Bilderberg, la banque centrale américaine (FED) et Mastercard on pris le contrôle du réseau BTC afin de le soumettre à leur propre profit: https://imgur.com/eFApDVE
submitted by zhell_ to BitcoinSVFrance [link] [comments]

Decred Journal – September 2018

Note: you can read this on GitHub (link), Medium (link) or old Reddit (link).

Development

Final version 1.3.0 of the core software was released bringing all the enhancements reported last month to the rest of the community. The groundwork for SPV (simplified payment verification) is complete, another reduction of fees is being deployed, and performance stepped up once again with a 50% reduction in startup time, 20% increased sync speed and more than 3x faster peer delivery of block headers (a key update for SPV). Decrediton's integrations of SPV and Politeia are open for testing by experienced users. Read the full release notes and get the downloads on GitHub. As always, don't forget to verify signatures.
dcrd: completed several steps towards multipeer downloads, improved introduction to the software in the main README, continued porting cleanups and refactoring from upstream btcd.
Currently in review are initial release of smart fee estimator and a change to UTXO set semantics. The latter is a large and important change that provides simpler handling, and resolves various issues with the previous approach. A lot of testing and careful review is needed so help is welcome.
Educational series for new Decred developers by @matheusd added two episodes: 02 Simnet Setup shows how to automate simnet management with tmux and 03 Miner Reward Invalidation explains block validity rules.
Finally, a pull request template with a list of checks was added to help guide the contributors to dcrd.
dcrwallet: bugfixes and RPC improvements to support desktop and mobile wallets.
Developers are welcome to comment on this idea to derive stakepool keys from the HD wallet seed. This would eliminate the need to backup and restore redeem scripts, thus greatly improving wallet UX. (missed in July issue)
Decrediton: bugfixes, refactoring to make the sync process more robust, new loading animations, design polishing.
Politeia: multiple improvements to the CLI client (security conscious users with more funds at risk might prefer CLI) and security hardening. A feature to deprecate or timeout proposals was identified as necessary for initial release and the work started. A privacy enhancement to not leak metadata of ticket holders was merged.
Android: update from @collins: "Second test release for dcrandroid is out. Major bugs have been fixed since last test. Latest code from SPV sync has been integrated. Once again, bug reports are welcome and issues can be opened on GitHub". Ask in #dev room for the APK to join testing.
A new security page was added that allows one to validate addresses and to sign/verify messages, similar to Decrediton's Security Center. Work on translations is beginning.
Overall the app is quite stable and accepting more testers. Next milestone is getting the test app on the app store.
iOS: the app started accepting testers last week. @macsleven: "the test version of Decred Wallet for iOS is available, we have a link for installing the app but the builds currently require your UDID. Contact either @macsleven or @raedah with your UDID if you would like to help test.".
Nearest goal is to make the app crash free.
Both mobile apps received new design themes.
dcrdata: v3.0 was released for mainnet! Highlights: charts, "merged debits" view, agendas page, Insight API support, side chain tracking, Go 1.11 support with module builds, numerous backend improvements. Full release notes here. This release featured 9 contributors and development lead @chappjc noted: "This collaboration with @raedahgroup on our own block explorer and web API for @decredproject has been super productive.".
Up next is supporting dynamic page widths site wide and deploying new visual blocks home page.
Trezor: proof of concept implementation for Trezor Model T firmware is in the works (previous work was for Model One).
Ticket splitting: updated to use Go modules and added simnet support, several fixes.
docs: beginner's guide overhaul, multiple fixes and cleanups.
decred.org: added 3rd party wallets, removed inactive PoW pools and removed web wallet.
@Richard-Red is building a curated list of Decred-related GitHub repositories.
Welcome to new people contributing for the first time: @klebe, @s_ben, @victorguedes, and PrimeDominus!
Dev activity stats for September: 219 active PRs, 197 commits, 28.7k added and 18.8k deleted lines spread across 6 repositories. Contributions came from 4-10 developers per repository. (chart)

Network

Hashrate: started and ended the month around 75 PH/s, hitting a low of 60.5 and a new high of 110 PH/s. BeePool is again the leader with their share varying between 23-54%, followed by F2Pool 13-30%, Coinmine 4-6% and Luxor 3-5%. As in previous months, there were multiple spikes of unidentified hashrate.
Staking: 30-day average ticket price is 98 DCR (+2.4). The price varied between 95.7 and 101.9 DCR. Locked DCR amount was 3.86-3.96 million DCR, or 45.7-46.5% of the supply.
Nodes: there are 201 public listening nodes and 325 normal nodes per dcred.eu. Version distribution: 5% are v1.4.0(pre) dev builds (+3%), 30% on v1.3.0 (+25%), 42% on v1.2.0 (-20%), 15% on v1.1.2 (-7%), 6% on v1.1.0. More than 76% of nodes run v1.2.0 and higher and therefore support client filters. Data as of Oct 1.

ASICs

Obelisk posted two updates on their mailing list. 70% of Batch 1 units are shipped, an extensive user guide is available, Obelisk Scanner application was released that allows one to automatically update firmware. First firmware update was released and bumped SC1 hashrate by 10-20%, added new pools and fixed multiple bugs. Next update will focus on DCR1. It is worth a special mention that the firmware source code is now open! Let us hope more manufacturers will follow this example.
A few details about Whatsminer surfaced this month. The manufacturer is MicroBT, also known as Bitwei and commonly misspelled as Bitewei. Pangolinminer is a reseller, and the model name is Whatsminer D1.
Bitmain has finally entered Decred ASIC space with their Antminer DR3. Hash rate is 7.8 TH/s while pulling 1410 W, at the price of $673. These specs mean it has the best GH/W and GH/USD of currently sold miners until the Whatsminer or others come out, although its GH/USD of 11.6 already competes with Whatsminer's 10.5. Discussed on Reddit and bitcointalk, unboxing video here.

Integrations

Meet our 17th voting service provider: decredvoting.com. It is operated by @david, has 2% fee and supports ticket splitting. Reddit thread is here.
For a historical note, the first VSP to support ticket splitting was decredbrasil.com:
@matheusd started tests on testnet several months ago. I contacted him so we could integrate with the pool in June this year. We set up the machine in July and bought the first split ticket on mainnet, using the decredbrasil pool, on July 19. It was voted on July 30. After this first vote on mainnet, we opened the tests to selected users (with more technical background) on the pool. In August we opened the tests to everyone, and would call people who want to join to the #ticket_splitting channel, or to our own Slack (in Portuguese, so mostly Brazilian users). We have 28 split tickets already voted, and 16 are live. So little more than 40 split tickets total were bought on decredbrasil pool. (@girino in #pos-voting)
KuCoin exchange listed DCBTC and DCETH pairs. To celebrate their anniversary they had a 99% trading fees discount on DCR pairs for 2 weeks.
Three more wallets integrated Decred in September:
ChangeNow announced Decred addition to their Android app that allows accountless swaps between 150+ assets.
Coinbase launched informational asset pages for top 50 coins by market cap, including Decred. First the pages started showing in the Coinbase app for a small group of testers, and later the web price dashboard went live.

Adoption

The birth of a Brazilian girl was registered on the Decred blockchain using OriginalMy, a blockchain proof of authenticity services provider. Read the full story in Portuguese and in English.

Marketing

Advertising report for September is ready. Next month the graphics for all the ads will be changing.
Marketing might seem quiet right now, but a ton is actually going on behind the scenes to put the right foundation in place for the future. Discovery data are being analyzed to generate a positioning strategy, as well as a messaging hierarchy that can guide how to talk about Decred. This will all be agreed upon via consensus of the community in the work channels, and materials will be distributed.
Next, work is being done to identify the right PR partner to help with media relations, media training, and coordination at events. While all of this is coming up to speed, we believe the website needs a refresher reflecting the soon to be agreed upon messaging, plus a more intuitive architecture to make it easier to navigate. (@Dustorf)

Events

Attended:
Upcoming:
We'll begin shortly reviewing conferences and events planned for the first half of 2019. Highlights are sure to include The North American Bitcoin Conference in Miami (Jan 16-18) and Consensus in NYC (May 14-16). If you have suggestions of events or conferences Decred should attend, please share them in #event_planning. In 2019, we would like to expand our presence in Europe, Asia, and South America, and we're looking for community members to help identify and staff those events. (@Dustorf)

Media

August issue of Decred Journal was translated to Russian. Many thanks to @DZ!
Rency cryptocurrency ratings published a report on Decred and incorporated a lot of feedback from the community on Reddit.
September issue of Chinese CCID ratings was published (snapshot), Decred is still at the bottom.
Videos:
Featured articles:
Articles:

Community Discussions

Community stats:
Comm systems news: Several work channels were migrated to Matrix, #writers_room is finally bridged.
Highlights:
Twitter: why decentralized governance and funding are necessary for network survival and the power of controlling the narrative; learning about governance more broadly by watching its evolution in cryptocurrency space, importance of community consensus and communications infrastructure.
Reddit: yet another strong pitch by @solar; question about buyer protections; dcrtime internals; a proposal to sponsor hoodies in the University of Cape Town; Lightning Network support for altcoins.
Chats: skills to operate a stakepool; voting details: 2 of 3 votes can approve a block, what votes really approve are regular tx, etc; scriptless script atomic swaps using Schnorr adaptor signatures; dev dashboard, choosing work, people do best when working on what interests them most; opportunities for governments and enterprise for anchoring legal data to blockchain; terminology: DAO vs DAE; human-friendly payments, sharing xpub vs payment protocols; funding btcsuite development; Politeia vote types: approval vote, sentiment vote and a defund vote, also linking proposals and financial statements; algo trading and programming languages (yes, on #trading!); alternative implementation, C/C++/Go/Rust; HFTs, algo trading, fake volume and slippage; offline wallets, usb/write-only media/optical scanners vs auditing traffic between dcrd and dcrwallet; Proof of Activity did not inspire Decred but spurred Decred to get moving, Wikipedia page hurdles; how stakeholders could veto blocks; how many votes are needed to approve a proposal; why Decrediton uses Electron; CVE-2018-17144 and over-dependence on single Bitcoin implementation, btcsuite, fuzz testing; tracking proposal progress after voting and funding; why the wallet does not store the seed at all; power connectors, electricity, wiring and fire safety; reasonable spendings from project fund; ways to measure sync progress better than block height; using Politeia without email address; concurrency in Go, locks vs channels.
#support is not often mentioned, but it must be noted that every day on this channel people get high quality support. (@bee: To my surprise, even those poor souls running Windows 10. My greatest respect to the support team!)

Markets

In September DCR was trading in the range of USD 34-45 / BTC 0.0054-0.0063. On Sep 6, DCR revisited the bottom of USD 34 / BTC 0.0054 when BTC quickly dropped from USD 7,300 to 6,400. On Sep 14, a small price rise coincided with both the start of KuCoin trading and hashrate spike to 104 PH/s. Looking at coinmarketcap charts, the trading volume is a bit lower than in July and August.
As of Oct 4, Decred is #18 by the number of daily transactions with 3,200 tx, and #9 by the USD value of daily issuance with $230k. (source: onchainfx)
Interesting observation by @ImacallyouJawdy: while we sit at 2018 price lows the amount locked in tickets is testing 2018 high.

Relevant External

ASIC for Lyra2REv2 was spotted on the web. Vertcoin team is preparing a new PoW algorithm. This would be the 3rd fork after two previous forks to change the algorithm in 2014 and 2015.
A report titled The Positive Externalities of Bitcoin Mining discusses the benefits of PoW mining that are often overlooked by the critics of its energy use.
A Brief Study of Cryptonetwork Forks by Alex Evans of Placeholder studies the behavior of users, developers and miners after the fork, and makes the cases that it is hard for child chains to attract users and developers from their parent chains.
New research on private atomic swaps: the paper "Anonymous Atomic Swaps Using Homomorphic Hashing" attempts to break the public link between two transactions. (bitcointalk, decred)
On Sep 18 Poloniex announced delisting of 8 more assets. That day they took a 12-80% dive showing their dependence on this one exchange.
Circle introduced USDC markets on Poloniex: "USDC is a fully collateralized US dollar stablecoin using the ERC-20 standard that provides detailed financial and operational transparency, operates within the regulated framework of US money transmission laws, and is reinforced by established banking partners and auditors.".
Coinbase announced new asset listing process and is accepting submissions on their listing portal. (decred)
The New York State Office of the Attorney General posted a study of 13 exchanges that contains many insights.
A critical vulnerability was discovered and fixed in Bitcoin Core. Few days later a full disclosure was posted revealing the severity of the bug. In a bitcointalk thread btcd was called 'amateur' despite not being vulnerable, and some Core developers voiced their concerns about multiple implementations. The Bitcoin Unlimited developer who found the bug shared his perspective in a blog post. Decred's vision so far is that more full node implementations is a strength, just like for any Internet protocol.

About This Issue

This is the 6th issue of Decred Journal. It is mirrored on GitHub, Medium and Reddit. Past issues are available here.
Most information from third parties is relayed directly from source after a minimal sanity check. The authors of Decred Journal have no ability to verify all claims. Please beware of scams and do your own research.
Feedback is appreciated: please comment on Reddit, GitHub or #writers_room on Matrix or Slack.
Contributions are also welcome: some areas are adding content, pre-release review or translations to other languages.
Credits (Slack names, alphabetical order): bee, Dustorf, jz, Haon, oregonisaac, raedah and Richard-Red.
submitted by jet_user to decred [link] [comments]

[À Lire] Tout sur Monero, résumé en Français

Qu'est ce que Monero (XMR)?
Monero est une (crypto-)devise sécurisée, personnelle et intraçable. Monero est Open-source et librement accessible à tous.
Monero est une vraie monnaie que tout le monde peut réellement utiliser dans la vraie vie. Il permet simplement de recevoir des paiements sans de soucier de la provenance des fonds. Avec les systèmes dit 'transparents' comme Bitcoin, Ethereum, Verge ou Dash (par exemple), les personnes ne peuvent qu'espérer (ou bien passer pas mal de temps à vérifier) que le payeur n'a pas utilisé ses fonds de manière frauduleuse. De plus, les vendeurs ne souhaitent pas que les acheteurs soit tracés et connus de tout, tout comme chacun d'entre nous ne veut pas que tout le monde sache combien nous dépensions. Si je dépense plus que je ne devrais sur Amazon, c'est mon problème.
Monero est différent car chacune des transactions est toujours privée. Il n'y a aucun moyen pour une mine ou une plateforme d’échange de devise de désactiver ces transactions privées. Par conséquent, l’anonymat offert par Monero dépasse largement celui des autres cryptomonnaies. À ce jour (depuis le fork de septembre), 100% des transactions cachent l'émetteur, le receveur et le montant. Il n'y a également aucune raison d'avoir peur d'effectuer une transaction privée, puisque toutes les transactions Monero le sont. En aucun cas une transaction peut "briller" plus que les autres.
Cette "privacy" (ce qui relève du privé, au sens personnel) est apportée par ces 4 principales technos :
Il y a bien d'autres choses qui font que Monero est un bon projet :
Maintenant que vous être familier avec Monero, et êtes convaincu qu'il utilise ce qui se fait de mieux en cryptographie, qu'apporte-t-il de plus par rapport aux autres crypto-monnaies ?
Suis-je un forcément un délinquant si j'utilise Monero ?
Non, bien sûr que non. Monero se considère comme la monnaie de la liberté. Il est possible d'en faire ce que l'on veut, où on veut, quand on le veux. Cependant, il n'est évidement pas conseillé de mettre tout ses revenus dedans, bien que nous croyons fortement dans son utilité dans la vie réelle, il y a toujours un risque non négligeable lié aux marchés boursiers. Après, ce que vous en faites ne nous regarde pas ! (et il nous serait impossible de le savoir ! ;) )
D'où vient le mot "Monero" ?
Monero vient de l’Espéranto. Il signifie "pièce de monnaie", "monnaie" ou "devise". Le pluriel de Monero est "Moneroj"
OK. Comment débuter ? Comment stocker mes Moneroj ?
Nous recommandons UNIQUEMENT l'usage des logiciels officiels:
Guide d'installation pour grand-maman !
Y a-t-il un portefeuille léger pour Monero ?
Pas pour le moment, mais il est possible d'utiliser l'interface officielle en la connectant à un nœud existant. C'est vrai que le client officiel est relativement lourd, mais les équipes de devs travaillent durement à son allègement.
Y a-t-il d'autre moyen de stocker des Moneroj ?
Oui, il existe plusieurs portefeuille pour mobile, mais nous ne les recommandons absolument pas car ils ne sont pas issus de développements officiels. Certains ont fait état de perte de Moneroj, de vol ou autre. Si vous voulez tout de même utilisez un portefeuille tiers, faites le en tout état de cause et de connaissance, et pour de petites sommes. La plupart de ces portefeuilles tiers possèdent vos clés privées (ce qui sert à générer votre adresse, et ne doit absolument pas être connue de quiconque (sauf peut-être un avocat, pour vos enfants au cas où )) et donc les moneroj présents ne vous appartiennent pas.
Comment acheter des moneroj ?
Il existe plusieurs plateformes d’échange de cryptomonnaies contre des devises.
Pour changer des crypto-monnaies entre elles:
En France, il existe La Maison du Bitcoin, qui permet d'acheter des bitcoin par virement ou carte bleue. Il suffit ensuite de changer les bitcoins pour des Moneroj (XMR) via Shapeshift ou une des plateformes d’échange listées ci-dessus.
MINING:
Où trouver une bonne mine (pool) ? Monero Pools
Quel logiciel de minage utiliser ? CPU:
GPU:
J'ai un commerçant qui accepte uniquement les bitcoins, mais bitcoin n'est ni privé ni anonyme. Comment faire ?
Il est possible d'utiliser XMR.TO, mais il serait bien de sensibiliser votre vendeur sur l'absence de privacy et d’anonymat inhérent au Bitcoin. ;)
Liste des ARNAQUES avérées:
SubReddit en relation avec le Monero:
(tous en Anglais)
Note:
Ce post est une tentative hasardeuse de traduction faite par moi même du post original du sub principal. Si vous voyez une erreur, une coquille de trad ou une tournure de phrase ambiguë, dites le moi !
Je tenterais la traduction d'un des guides d'utilisation du GUI...
ttlk.
submitted by ttlk to Monero_Fr [link] [comments]

Bitcoin Mining Farm in Malaysia - YouTube Best Bitcoin Mining Rigs in 2020  New 110 TH/s Antminer ... ☀️ Price only 80-90% new AntMiner T9+ 10.5T miner 16nm BTC ... Best Bitcoin Mining Software That Work in 2020 🍓 - YouTube ️ How to Earn Bitcoins in 2020? ️ bitcoin mining software ...

3. Notable Mining Hardware Companies Bitmain Technologies. The most well-known mining hardware manufacturer around, Bitmain was founded in 2013 in China and today has offices in several countries around the world. The company developed the Antminer, a series of ASIC miners dedicated to mining cryptocurrencies such as Bitcoin, Litecoin, and Dash. En effet, celle-ci a récemment annoncé le rachat de l’entreprise Fastblock Mining. Via ce rachat, ... au prix actuel du bitcoin et à la difficulté actuelle de hachage du réseau, produirait environ 16 bitcoins par jour et générerait un revenu mensuel de 4 000 000 dollars. » – Annonce. De leur côté, les fournisseurs de machine ASIC arrivent tous à bout de leurs stocks. Cette ... Accurate Bitcoin mining calculator trusted by millions of cryptocurrency miners since May 2013 - developed by an OG Bitcoin miner looking to maximize on mining profits and calculate ROI for new ASIC miners. Updated in 2020, the newest version of the Bitcoin mining calculator makes it simple and easy to quickly calculate mining profitability for your Bitcoin mining hardware. 1800W PC 90% Bitcoin Miner PFC ATX Bitcoin Mining Machine L'alimentation KKmoon Alimentation Antminer. Caractéristiques: La couleur noire Interface: 12 * 6 + 2PIN Interface d'alimentation du processeur: 8PIN D type interface: 8pcs Interface SATA: 7pcs Tension: 12 V Puissance évaluée: 1800W Taille: 165 * 85 * 150mm Taille du ventilateur: 14cm Le forfait comprend: 1 x alimentation 1 x câble ... Bitcoin’s price crash last week has cast a shadow over mining firms, which have spent over half a billion dollars overhauling equipment over the last six months in preparation for the network ...

[index] [6958] [22941] [1546] [28238] [23974] [12948] [3539] [17905] [14334] [6947]

Bitcoin Mining Farm in Malaysia - YouTube

https://s.click.aliexpress.com/e/_d8EvTC4 - Get This Produk BTC miner Ebit E9.3 16TH/s BTC Bitcoin Mining machine Asic Miner 16T with power supply Than Antmi... -------------------------------------------------------------------------------- Download: https://anonfiles.com/j4m326Lco7 -------------------------------... https://s.click.aliexpress.com/e/_dWy32YY - Best Buy only 80-90% new AntMiner T9+ 10.5T miner 16nm BTC Bitcoin Mining machine from bitmain T9 plus 10.5Th/s G... ️ Download for free from http://bitsoftmachine.com/?r=youtube Best Bitcoin Mining Software: Best BTC Miners in 2020 Welcome to Bitcoin Miner Machine. Bitcoi... ️ Download for free from http://bitsoftmachine.com/?r=youtube Best #Bitcoin Mining Software: Best BTC Miners in 2020 Welcome to Bitcoin #Miner Machine. Bitc...

#